Tél. 04 90 49 36 36

Pont romain

Ier-IVe siècle ?
Présentation

Aperçu de la maquette du pont

Arles était une des rares villes à posséder un pont de bateaux permanent, prouesse technologique peu commune dans l’Antiquité.

D’abord vecteur de la colonisation militaire, il affirmera rapidement un rôle économique essentiel.

L’activité du port fluvio-maritime de la colonie est en effet largement attestée par les fouilles menées dans le lit du fleuve.

La présence du pont amenait une « rupture de charge » c'est-à-dire que les marchandises devaient être transbordées de navires de mer en barques fluviales ou inversement.

Ainsi naquit un savoir-faire local qui perdurera jusqu’au XIXe siècle…

Inscrit dans la trame urbaine de la cité, il ouvrait également l’ouest de la province aux échanges commerciaux.

Histoire
Du fait de sa structure, en majeure partie mobile et amovible, il est bien difficile de dater le premier pont d’Arles.

Cependant la vocation initialement militaire de ce type d’ouvrage, et

Le pont sur la maquettede l'Arles antique

la colonisation précoce de la rive droite du fleuve, laissent croire qu’il a pu exister – au moins sous une forme élémentaire – dès l’époque augustéenne.

On a pensé par ailleurs, qu'il pouvait s'articuler avec la nouvelle trame imprimée par la seconde urbanisation dite « flavienne » de la fin du Ier siècle.

L'essor de l'économie fluviale de la colonie et du quartier de Trinquetaille en témoignerait

La pérennité de cet ouvrage demeure elle-aussi inconnue. Sans doute fut elle liée aux fluctuations des échanges… aussi bien qu'à celles du fleuve.

Des sources littéraires indiquent qu'il a pu fonctionner jusqu’au Ve siècle.

En 2009, des fouilles archéologiques en rive droite n'ont révélé aucun bâti, assurément lié à ce pont, antérieur au IVe siècle.

Peut-être l'étude de la culée en rive gauche, prévue pour 2010, apportera-t'elle des éclaircissements ?

Localisation
Descriptif
Le pont était situé dans le coude du fleuve, là où le courant est le moins violent.

Il s’ouvrait, au nord de la ville, dans le prolongement de la nouvelle trame urbaine imprimée par le grand

Aperçu de la maquette du pont

axe de l’amphithéâtre.

La connaissance qu’on en a provient de sources écrites et figurées de l’époque, et de prospections archéologiques sous-fluviales modernes.

Les vestiges visibles aujourd’hui en sont en effet très réduits et immergés.

L’ouvrage présentait un assemblage de bateaux de type ponto à proue très relevée. Fermement ancrés dans le lit du fleuve, ils étaient attachés, pour les quatre premiers, à deux bittes d’amarrage maçonnées ; un assemblage de fortes poutres maintenait la cohérence des barques et recevait le tablier.

Aux extrémités, deux pont-levis assuraient une liaison souple avec les culées en pierre, afin d’étaler les crues du fleuve et permettre le passage des navires de faible tonnage.

Les départs de l’ouvrage comportaient des arcs triomphaux surmontés de statues ou de trophées.

Restauration
Evenement
Visite
Edifice disparu.

Votre site patrimoine.ville-arles.fr change

Le site Internet du patrimoine

Le site Internet du patrimoine de la ville d'Arles est en phase de rénovation.

Nous nous excusons de la gêne occasionnée et nous vous en présentons une version provisoire. Celle-ci est incomplète, comporte un certain nombre de coquilles et quelques liens non encore activés.

Pour tous compléments d'informations, vous pouvez vous adresser à patrimoine@ville-arles.fr

La base du patrimoine

Accès à la base patrimoine

Il vous est proposé dans ce site un accès direct à notre base du patrimoine.

125 édifices, 10 sites sont décrits au travers des 23 quartiers et hameaux de la commune d'Arles.

Ces descriptions sont complètées par la mise à disposition de plus de 1500 documents.

Les quartiers de la ville :

les Quartiers de l'agglomération

Les quartiers du centre ancien sont les suivants :

- Cité
- L'Hauture
- Méjan
- Roquette
- Cavalerie / Lamartine

Les quartiers de l'agglomération sont les suivants :

- Alyscamps / Bigot
- Barriol / Plan-du-Bourg
- Chabourlet
- Fourchon
- Mouleyrès / Griffeuille
- Trébon / Monplaisir
- Trinquetaille

Les hameaux de la commune :

La commune d'Arles et ses hameaux

Les hameaux de la commune sont les suivants :

- Albaron
- Gageron
- Gimeaux
- Mas-Thibert
- Moulès
- Pont-de-Crau
- Raphèle
- Saliers
- Salin-de-Giraud
- Sambuc
- Villeneuve

Moteur Collections

Présentation

Le moteur Collections est un projet parallèle du ministère de la Culture, recensant plus de 4 millions de documents, dont près de 18.000 sur Arles. Plus de précisions sur la page dédiée

Présentation générale de la ville

Histoire

Arles a une vocation de carrefour. Ce point de rencontre entre une route terrestre reliant l’Italie à l’Espagne et un voie fluviale, le Rhône, n’avait pas échappé aux Grecs qui, dès le VIe siècle av.J.-C., entreprirent de s’implanter en territoire ligure.

César envoya en septembre 46 av. J.-C. les vétérans de la VIe légion qui fondèrent une colonie de droit romain dotée d’un immense territoire. Très vite prospère, la ville s’enrichit de superbes monuments : forum, temples…

Au XIIe siècle sont édifiés la primatiale Saint-Trophime et les bâtiments canoniaux, autour d’un cloître. En plein essor économique et géographique, Arles accueille les pèlerins qui se dirigent vers Saint-Jacques de Compostelle.

La ville connaît au milieu du XVIe siècle, un moment de prospérité où peut s’épanouir une Renaissance toute imprégnée de culture antique. La période de reconstruction des XVIIe et XVIIIe siècles a donné à Arles son image actuelle : l’Hôtel de ville, la plupart des hôtels particuliers, des maisons, bordant les rues du secteur sauvegardé datant de cette époque.

Arles est aussi un lieu d’imaginaire. Par la splendeur des éléments naturels- le Rhône, la lumière, le vent- elle n’a cessé d’attirer des artistes. La ville se tourne aujourd’hui, par ses projets, vers la modernité.

Jeux éducatifs :

Drôle de Labyrinthe à l'amphithéâtre :

Téléchargez le jeu (5,9 Mo -PDF)

Trouve moi si tu peux au théâtre antique :

Téléchargez le jeu (8 Mo -PDF)

parcours du petit baigneur :

Téléchargez le jeu (17.5 Mo -PDF)